3ème Réunion du Comité de Pilotage du projet de Stratégie de Renforcement du Système Sanitaire et Phytosanitaire (SPS)

Dans le cadre de la clôture du plan d’activité 2015, du projet «  Stratégie de renforcement  du système  Sanitaire  et Phytosanitaire aux Comores (SPS) », il s’est tenu la troisième réunion du Comité de Pilotage du projet SPS, le jeudi 24 décembre à l’hôtel Mapongé situé à Hombo Mutsamudu  Anjouan. Cette réunion portait sur le revu et présentation de l’état d’avancement de plan de travail 2015 et les recommandations -suggestion sur le plan de travail 2016.

On comptait 20 participants  venant  d’institutions et ONG différentes dont 3 femmes et 17 hommes;

  • Projet Stratégie de renforcement du Système Sanitaire et Phytosanitaire (SPS)
  • Programme de Nations Unies pour le Développement (PNUD)
  • Ministère de production :
  • Ministère de l’économie
  • Cadre intégré
  • Confédération des Travailleurs Comoriens (CTC)
  • Fédération Comorienne des Consommateurs (FCC)
  • Codex alimentarus
  • Journalistes

Nous avons noté l’absence d’un représentant de l’OMS et le ministère de la santé.

Comme prévu dans le programme provisoire  distribué, la réunion a bien démarré à 9h30 par la présentation du plan de travail à adopter tout au long de la journée par le coordinateur national du projet SPS, Monsieur Ediamine BEDJA.

Ensuite le représentant du secrétaire générale de la production, a remercié les participants d’avoir répondu à l’invitation, il a rappelé l’objectif de la troisième réunion du comité de pilotage et a proclamé ouvert la réunion.

Le coordinateur national a rappelé que, ce projet vise à la mise en place d’un système capable d’appuyer  et d’accompagner les stratégies de développement des exportations agricoles du pays. Il a aussi présenté les grandes activités réalisées au cours de l’année 2015 qui sont :

  • La conduite de l’évaluation des capacités phytosanitaires (ECP)
  • La conduite de l’évaluation des dispositifs SSA et secteurs pêche

Monsieur Hamid PAPA, coordinateur technique du projet SPS a présenté largement le rapport d’activité 2015. Lors de cette présentation, nous avons remarqué qu’il y a des activités qui sont réalisées à 100% ; ce sont surtout les textes règlementaires dont  le partenaire principale du projet (FAO) considère comme activité réalisée. Il ne reste qu’à signer et promulguer.

D’autres activités sont atteintes à 50 et 80%, ce sont activités à structure paire d’exécution comme le Codex alimentarus. Ce qui veut dire que le pourcentage non atteint doit provenir du Codex alimentarus.

Après cette présentation, il y a eu une séance de débat et commentaire sur la réalisation des activités. Il y a eu de noter un commentaire très pertinent montrant que : ce projet SPS dure 36 mois, les 24 mois sont écoulés et  on constate qu’il reste méconnu par  une grande  les agriculteurs qui devraient être les principaux cibles.

Les participants ont suggérés à ce que les données relatifs à la sensibilisation  soient chiffrées pour permettre aux membres du comité de pouvoir évaluer le taux d’impact au sein de la population.

Ils ont aussi recommandé à ce qu’ils soient rendu compte du déroulement des activités qui les concernent surtout.

Après une pause de quinze minutes (15min), le coordinateur national nous a présenté le plan de travail de l’année 2016  (PTA). Chaque activité présentée est suivi directement des recommandations et suggestions.

Monsieur Ediamine Bedja a résumé toutes les recommandations et suggestions évoquées et a rassuré les participants qu’il va tenir compte de ces réactions puis transmettre le rapport par mail pour appréciation avant la signature du président.

En fin, le président de la séance a salué le comportement  et  l’interactivité de chacun des participants au cours de cette réunion et a déclaré clos la réunion.

En remarque, le débat était très long et la réunion a pris fin à 14h au lieu de 13h30.

Par Ramlat Matoire Boina

Print Friendly, PDF & Email