A quoi jouent nos vaillants ingénieurs de Comores Télécom

Une fois la rumeur propagée sur le blocage de skype, j’ai essayé de comprendre ce qui se passait car dans le domaine des réseaux tout ce qu’on fait peut être vu. Il suffit de savoir comment demander et à qui le demander. Le plus facile étant de demander au réseau même ce qui se passe, et c’est ce que j’ai entrepris depuis hier. J’ai partagé ce qui se passait avec des collègues de l’ISOC (Internet Security) et on m’a donné quelques pistes à explorer. J’ai donc entrepris de tester la liaison afin de voir quels paramètres sont affectés.

Ce que je relève depuis hier me laisse perplexe :

–          Hier samedi 3 août 2013, au niveau du Network Access Link Properties[1], j’ai relevé ceci : Network buffer measurements (?): Uplink 940 ms, Downlink 110 ms suivi des détais suivants « Nous estimons votre liaison montante comme ayant 940 ms de mémoire tampon. Ce niveau peut dans certains cas s’avérer assez élevé, et vous pouvez rencontrer une dégradation des performances lors de l’exécution des tâches interactives telles que la navigation sur le Web tout en menant simultanément des téléchargements volumineux. Les applications temps réel telles que les jeux ou la causerie audio, peuvent aussi mal fonctionner … » En résumé, la liaison internet composée d’une voie montante et descendante a un mémoire tampon trop grande et qui affecte les servies en temps réels comme les tchats audio et vidéo (VoIP). Jusque là je voyais mon skype en vert (ie connecté) sauf que les communications n’étaient pas audibles. On ralentit sciemment le flux de la conversation, ce qui a comme effet de distordre la voix.

–          Aujourd’hui 4 août 2013, j’ai continué à observer la dégradation de la liaison avec comme changements l’augmentation du tampon sur la liaison descendante qui est passé carrément à Downlink 1500 ms [2]. Une heure après ce constat, je vérifie à nouveau et ce sont les deux tampons qui sont à : Uplink 760 ms, Downlink 2400 ms[3]. Je vous donne ici les commentaires sur ces deux valeurs.

  1. 1. Nous estimons votre liaison montante comme ayant 760 ms de mémoire tampon. Ce niveau peut dans certains cas s’avérer assez élevé, et vous pouvez rencontrer une dégradation des performances lors de l’exécution des tâches interactives telles que la navigation sur le Web tout en menant simultanément des téléchargements volumineux. Les applications temps réel telles que les jeux ou la causerie audio, peuvent aussi mal fonctionner …
  2. 2. Nous estimons votre liaison descendante comme ayant 2,400 ms de mémoire tampon. Cela est assez élevé, et vous pouvez rencontrer d’importantes perturbations de la performance de votre réseau lors de l’exécution des tâches interactives telles que la navigation sur internet tout en menant simultanément les téléchargements volumineux. Avec un tel tampon, applications en temps réel telles que les jeux ou la causerie audio peut fonctionner assez mal …

Maintenant Skype, Gtalk, facebook vidéo, viber sont tous en mode déconnecté.

Les conclusions qu’on peut faire à ce niveau sont les suivantes : Depuis hier, il y a des gens qui travaillent sur le réseau de Comores Télécom et qui sont entrain de détériorer délibérément les paramètres de la liaison Internet afin que l’on ne puisse pas utiliser de la VoIP ou tout autre service en temps réel. Il y a d’autres investigations à faire car il se pourrait que d’autres services soient affectés mais que l’on se rendra compte que lorsqu’on voudra les utiliser.

Des solutions existent pour contourner de telles pratiques et seront partagées dans les prochains messages. Tout ce que j’ai cité dans constitue des preuves qui sont disponible en ligne et qui peuvent être utilisées pour toute fin utile.

 Pour votre information, vous pouvez effectuer ce test en accédant à ce lien : http://netalyzr.icsi.berkeley.edu/.

Karim ATTOUMANI MOHAMED, Ingénieur en Télécoms, attoukarim@nullgmail.com

Print Friendly, PDF & Email