ALI SAID SALIM, un militant engagé de la Société Civile

12038261_10153636023964935_8483872970697042444_nALI SAID SALIM – Personnalité du mois de septembre de la FCC (3)

UN MILITANT ENGAGE de la SOCIETE CIVILE

Témoignage de ISMAEL SAADI

Ali Said Salim, Directeur d’une des grandes organisations professionnelles de la société civile a toujours su combiner ses fonctions et les activités de la société civile. 
Je l’ai connu ainsi comme Président du centre culturel et des Loisirs de Badjanani (CCLB), mais surtout comme vice-président de l’Association Gestion médico-sociale de Moroni qui s’est imposée en 2000 pour gérer le centre médico-urbain de Moroni. Grâce à cette association, le CMU a évolué et s’est transformé. Ses successeurs ont permis la construction du nouveau bâtiment de CMU à Moroni – Mbueni. 
En tant que chargé de programme de l’UNICEF Comores, j’ai connu également Ali Said Salim dans la pérennisation du Service d’écoute et de protection des enfants victimes de violence de Ngazidja, mis en place en 2004, par la Direction Générale des Affaires Sociales de Ngazidja et l’ASCOBEF sur un financement de l’UNICEF. Le service d’écoute de Ngazidja aura dans les prochaines semaines, un nouveau local réhabilité avec les fonds de l’Organisation Riyali mobilisés par l’ASCOBEF grâce à la persévérance, à l’implication et à la compétence de Ali Said Salim. 
Il s’est engagé aussi dans les travaux de réhabilitation du Service d’écoute et de protection des enfants victimes de violence de Mohéli avec toujours les fonds de l’Organisation Riyali. La Fédération Comorienne des Consommateurs en le désignant, personnalité du mois de septembre, a fait le bon choix. Il récompense le travail d’un homme compétent et soucieux du travail bien fait.

Ismael SAADI est le chef du Programme Protection et Inclusion de l’UNICEF – Comores.

Prochain témoignage : Masseande Allaoui

Photo : ASCOBEF. Ali Said Salim est au milieu.

Print Friendly, PDF & Email