Baisse du prix des fers à béton

fer à bétonLes prix ci-dessous sont le résultat d’un compromis sur les prix des fers à béton, obtenu lors d’une réunion tenue le 02 avril à la direction des douanes. C’est la suite de la réunion du 26 mars sur la taxation du ciment et les prix au consommateur où comme je vous en ai informé, la taxation des fers à béton a été  soulevée.

Les importateurs soutenus par la FCC demandent que les fers à béton soient taxés sur la base de la valeur transactionnelle conformément à la loi. Les autorités font valoir, que contrairement au ciment importé par des entreprises bien établies et dont le paiement et les transactions connexes sont facilement contrôlables, un pourcentage notable du fer à béton est importé par le secteur informel. Les factures et documents que présentent l’acheteur occasionnel qui s’est rendu à Dubaï ou en Chine sont difficilement contrôlables. Les prix et autres coûts y figurent peuvent différer de ceux effectivement payés. Continuer la lecture

Campagne de sensibilisation contre l’abus d’antibiotiques, conférence à l’Ecole Privée Franco-Arable-Moroni-Mbuweni

EPFALa Journée Internationale des Droits des Consommateurs a été célébrée le 15 mars 2016 au Conseil de l’Île de Ngazidja, sous le thème des « antibiotiques dans l’alimentation » ou « les antibiotiques hors de l’assiette »

La Fédération Comorienne des Consommateurs et la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université des Comores ont formé un Front de lutte contre les abus d’antibiotiques.
Des conférences ont été organisé, à la Faculté des Sciences et Techniques et à Hasseindje-Wachili respectivement le 17 et 20 mars 2016 Continuer la lecture

Les prix homologués du mois de ramadan

RamadanDans la continuité des revendication de la FCC de ces dernières années demandant une concertation sur les prix du mois de ramadan, le Délégué à l’économie représentant la vice-présidence en charge du Ministère des Finances, le commissariat aux Finances de Ngazidja et le Commissariat à la Production de Ngazidja ont initié des réunions  avec différents acteurs (producteurs locaux, importateurs, détaillants et la FCC) pour fixer les prix des produits de première nécessité pendant le mois de ramadan. Continuer la lecture

Un accord trouvé entre la Ma-mwe et le Mouvement Madji na Mwendje

DSCN0207La direction générale de la Ma-mwe et le mouvement Madji na Mwendjé (MMM), présidé par Saïd Mchangama, président de la FCC ont signé, le vendredi 28 novembre le protocole d’accord qui suspend, durant les mois de novembre, décembre et janvier, la redevance liée à la location compteur imputée sur les consommations d’eau et électricité et aussi l’annulation de la facture de mois de septembre pour les localités qui n’ont pas été éclairées pendant cette période. Continuer la lecture

Les pommes de terre s’invitent à nos tables

POMME DE TERRE

Les pommes de terre inondent, actuellement  les marchés à un prix abordable pour tous les ménages. Le prix d’un kilo varie entre 500 et 700 de nos francs.  Ce tubercule féculant peut bien être intégré à nos habitudes alimentaires à la place du riz, du manioc, de la banane verte ou patate douce. Elle accompagne parfaitement tous les plats de viande et de poisson.

Très riche en amidon, certains nutritionnistes classent la pomme de terre dans la même catégorie que le pain et les pâtes. Mais d’autres la classe parmi les fruits et légumes comme elle contient une quantité relativement importante de vitamines et de minéraux et d’autres composés ayant des effets bénéfiques pour la santé. Continuer la lecture

Mouvement Madji na Mwendje : le temps des négociations

Lien

DSCN0207Le mouvement Madji na Mwendje, présidé par Saïd Mchangama, président de la FCC, poursuit ses actions pour la fourniture d’électricité dans toute l’île. Une réunion avec le gouvernement a eu lieu, samedi 22 novembre avec la présence des chefs des villages, des représentants du Modec, Usukani wa Masiwa, N’goshawo, Association des parents d’élèves et la plateforme des femmes entrepreneures (EFOI).

Après avoir souligné l’effort du gouvernement à respecter ses engagements pour la fourniture de l’électricité, ce qui était une condition préalable à toute négociation, le mouvement Madji na Mwendje a présenté les revendications de la population. Il s’agit de la suppression,  de la taxe télé, de la location du compteur que l’abonné achète à l’installation, de la partie fixe particulièrement revendiquée par les  entrepreneurs et de l’annulation de la facture de septembre, mois sans aucun jour  de courant pour les régions hors le grand Moroni. Continuer la lecture

Indice des prix à la consommation du mois d’octobre

PubIPCCOMORES_Octobre 2014_Page_1Comme le mois précédent, l’indice des prix à la consommation (IPC) des ménages baisse aussi de 2,5% en octobre 2014. En 2013 pour le même mois, cet indice avait également diminué de 2,5%. Par rapport à juillet 2014 et octobre 2013, l’IPC enregistre respectivement des hausses de 0,3% et de 0,1%.

Le repli de l’IPC d’octobre 2014 résulte en grande partie de la baisse des prix des produits alimentaires et des combustibles solides, liée, notamment, à l’abondance saisonnière de l’offre de certains produits vivriers. Cette baisse des prix est en partie compensée par la hausse des prix de viande et des légumes. Continuer la lecture

Indice des prix à la consommation : avril 2014

PubIPCCOMORES_Avril 2014_Page_1Au mois d’avril 2014, l’indice des prix à la consommation (IPC) des ménages est en baisse   de 1,6%, après une baisse de 0,6% en mars 2014. En 2013 pour le même mois, cet indice avait augmenté de 0,3%. Comparé à celui des mois de janvier 2014 et avril 2013, l’IPC en avril 2014 enregistre respectivement une baisse de 3,3% et une hausse de 1,9%.

Parmi les facteurs explicatifs de la baisse du niveau général des prix en avril 2014, on peut surtout citer  l’abondance de l’offre de certains produits vivriers notamment les légumes et les fruits frais. Continuer la lecture

Indice des Prix à la Consommation : Décembre 2013

PubIPCCOMORES_Décembre2013_Page_1En décembre 2013, l’indice des prix à la consommation (IPC) des ménages est en hausse de 1,3%, après une baisse de 1,1% au mois de novembre 2013. En 2012 pour le même mois, cet indice avait augmenté de 1,9%. Comparé à celui des mois de septembre 2013 et décembre 2012, l’IPC en décembre 2013 enregistre respectivement une baisse de 2,4% et une hausse de 3,5%.

Parmi les facteurs explicatifs de la hausse du niveau général des prix en décembre 2013, on peut surtout citer la forte demande liée à la reprise des cérémonies de grands mariages et la baisse  de l’offre de certains  produits vivriers, notamment les légumes.

L’analyse détaillée du résultat de l’indice général des prix de ce mois fait apparaître les enseignements suivants : Continuer la lecture

Les tarifs TIC sont chers aux Comores

Le PIB des Comores est classé 149eme sur 179 pays, juste derrière le Kenya et  devant le Tchad selon le FMI ; 205eme sur 225 pays juste derrière l’Ouganda et devant  Haïti selon la  CIA World Factbook, et enfin 162eme sur 180 pays, juste derrière le Mali et devant le Népal selon la banque mondiale (publié le 23 Mai 2013).

L’indice de développement humain place l’Union des Comores à la 132e sur 177 pays en 2006. Le revenu par habitant est estimé à 465 dollars en 2005. Il est légèrement inférieur à la moyenne pour l’Afrique subsaharienne (510 dollars) (source CIA). Le PIB moyen par habitant des pays d’Amérique latine, des Caraïbes et de la région Asie-Pacifique était près de quatre fois supérieures à celui des pays africains riches en ressources en 2007.

La téléphonie mobile :

Commençons d’abord par le prix de la carte SIM (puce), actuellement cette dernière coute 4000fc = 8,13euro. Pourtant si on regarde un pays comme la Guinée (PIB : 169ème, 210ème, 167ème respectivement FMI, CIA et Banque mondiale), la carte SIM coute 10 000Gnf=0,8euro. Le Sénégal (PIB : 114eme, 189eme, 147eme respectivement FMI, CIA et Banque mondiale), la carte SIM coute 1000fcfa=1,52euro. Continuer la lecture