Marchés-Poubelles de Moroni -6 La société civile a appelé l’état à prendre ses responsabilités. L’état les prend.

AMarchés-Poubelles de Moroni -6 . La société civile a appelé l’état à prendre ses responsabilités. L’état les prend.

Ce matin, le vieux marché a été nettoyé aux 2/3. Volovolo n’a pas été nettoyé hier dimanche comme prévu. La Mairie de Moroni n’avait pas les moyens de louer sa part de camions bennes, d’autant que les camionneurs faisaient monter le prix.

Le Directeur de cabinet s’est entendu avec la société civile pour une réunion à 9h ce lundi matin, pour palier aux faiblesses des uns et des autres, mieux évaluer la logistique et planifier les opérations de façon rigoureuse. La réunion a commencé avec le chef d’état major, à mesure que les discussions avançaient d’autres responsables ont été invités ou consultés par téléphone. Le ministre de l’intérieur, le Directeur national des routes et le chef de la brigad
e routière ont rejoint la réunion. Lire la suite

Marchés-Poubelles 4 – Fermeture du vieux marché samedi 16/4 et Volovolo dimanche17/4

6Marchés-Poubelles 4 – Enlèvement des ordures samedi et dimanche

A la réunion de ce matin où la présidence, l’armée, la mairie de Moroni et la société civile ont constaté le risque sanitaire des déchets occupant les sites des marchés de Moroni et l’urgence de leur enlèvement, un groupe restreint a été désigné pour la planification des opérations. L’après-midi, le 1er adjoint au Maire, le Secrétaire général de la mairie, le Chef de corps, le Dr Said Hassani Mohamed, chimiste, et le président de la FCC, se sont retrouvés autour du Directeur de cabinet du président de l’Union, chargé de la défense. Lire la suite

Pas besoin d’antibiotiques pour un virus, même pour une bonne grippe.

antibiotique2Dans le cadre de la journée Internationale des consommateurs, qui avait pour thème  « les antibiotiques dans l’alimentation » , Ben Ahmed, infirmier de son état, a partagé quelques conseils de profssionnel sur l’usage des antibiotiques.

 Un petit rappel

Pas besoin d’antibiotiques pour un virus, même pour une bonne grippe.

Un virus, ça guérit généralement tout seul sans complication, après quelques jours, sans antibiotiques, parce que notre corps est bien équipé pour les détruire.

Une sinusite ou encore une otite ou une « bronchite », sont des infections surtout causées par des virus et non des bactéries.

Prescrire d’antibiotiques pour ces problèmes cliniques, ne favorise pas la guérison. Le consensus, aujourd’hui, est plutôt inverse: pour l’une ou l’autre de ces infections les antibiotiques sont peu utiles et ne sont généralement plus recommandés.

Que faire donc en cas d’otites ou de sinusites?  Lire la suite

Réunion d’information et de sensibilisation sur les droits des malades et l’accès aux soins en Union des Comores

DSCN9403La FCC a organisé samedi 19 Décembre, une réunion d’information et de sensibilisation sur les droits des malades et l’accès aux soins en Union des Comores.

Ont été invités à cette rencontre :

  • Le vice-président en charge de la santé
  • Le Président du conseil de l’île autonome de Ngazidja
  • Monsieur le Président du conseil de l’ordre des médecins
  • Monsieur le Directeur de Cabinet au conseil de l’île autonome de Ngazidja
  • Le Président de l’association des maires de Ngazidja
  • Des Maires et des chefs des villages
  • Madame la représentante de l’OMS aux Comores
  • Monsieur le représentant de l’UNICEF
  • Monsieur le Président de la commission des affaires sociales à l’assemblé en Union des Comores
  • Monsieur le Directeur National de la santé
  • Monsieur de Directeur Régionale de la santé
  • Monsieur le Directeur des établissements de santé publiques et privés
  • Monsieur le Directeur de l’hôpital El-Maarouf
  • Monsieur le Secrétaire Général de l’hôpital El-Marouf
  • Des médecins chefs de différents districts
  • L’association des agents communautaires de santé
  • L’association des sages-femmes
  • Les responsables des cercles de la FCC
  • Des représentants de la presse

Lire la suite

Mama Bebe (Sabouanta Abdallah), Personnalité du mois d’octobre 2015 de la FCC

Mama Bebe 1Mama Bebe, Sabouanta Abdallah, est la personnalité du mois d’Octobre de la FCC. La couturière originaire de Mapvinguni, près de Moroni, est une célébrité dans sa branche. Son atelier est hébergé dans les locaux de l’ONG Réseau Femme et développement, ce qui n’étonnera pas ceux qui connaissent l’engagement de Mama Bébé, pour l’affirmation professionnelle et économique de la femme. Elle œuvre dans la couture depuis 31 ans. Lire la suite

La 2ème Licence et le Président de l’Assemblée

Tristesse

Que dire quand on lit cette lettre du Président de l’Assemblée de l’Union ? Il ne suffit pas de se moquer de l’ignorance ou du mépris des textes par ceux qui les votent ou les font voter. Monsieur le Président, qui est médecin, a été ministre de la justice, c’est à dire le ministère conseiller principal du gouvernement dans l’élaboration des lois, et qui veille en premier à leur application. Cette lettre est un monument à l’ignorance de nos administrations. Elle devait être écrite par un ennemi des Comores qui cherche à ridiculiser le pays, ou un opposant voulant montrer que l’assemblée de l’union ignore qu’elle a voté en 2014 une loi autorisant le choix d’un deuxième opérateur. Lire la suite

Interview de Kamardine Soule par Rifhat Mohamed El-Maarouf

DSCN79631-Comment  es-tu devenu journaliste ?

Je suis devenu  journaliste fin 2008. J’ai réussi au concours de recrutement organisé par Al- Watwan et c’est ainsi que j’ai intégré la rédaction. Le journalisme n’est pas ma première  formation. Initialement, j’ai fait une formation technique dans les télécoms, et ai travaillé en tant que stagiaire chez l’opérateur public Comores Télécoms..  J’ai toujours été un lecteur  de la presse écrite nationale et internationale lorsque je faisais mes études à  Madagascar. Là-bas, on a créé un organe de presse pour les étudiants de la région  de Mitsamiouli. C’est là que l’amour de l’écriture a commencé. Après le concours, on a été formé sur le tas par les vétérans du journal, A.A Amir, Hassane Madjouani et les autres. Après nous avons  suivi des formations organisées par Al-Watwan et financées par l’UNESCO en faveur de tous les journalistes de la presse écrite et audiovisuelle. Elles nous ont  permis d’approfondir les techniques de l’écriture  journalistique. Ensuite, j’ai eu la chance  de bénéficier une formation en France en 2013 plus  d’autres formations. Lire la suite

Kamardine Soule vu par Nassila Ben Ali

DSCN7918Kamardine Soulé ou Ks, comme on a l’habitude de le voir signer dans le journal Al-watwan, est un journaliste de la presse écrite, salarié d’Al-watwan presse édition. Né à Mitsamihuli, au nord de Ngazidja le 31 juillet 1979, Ks a effectué, après son baccalauréat, des études scientifiques à Madagascar. Il est diplômé en électronique-télé-informatique. Lire la suite

Comores Business Awards

CBA

C’est au palais du peuple que s’est tenue le jeudi 30 avril 2015 à Moroni, la deuxième édition de « Comores Business Awards », un concours visant à récompenser les entreprises et ou entrepreneurs qui se distinguent par le travail accompli au cours de l’année.

Organisé par l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA) pour la deuxième fois, le concours avait comme jury des membres du mouvement des entreprises comoriennes (MODEC), l’Université des Comores,  l’agence Lire la suite