Communiqué de la Coordination « les Tics pour Tous ».

Coordination(les tics pour tous)

contre les censures  et les abus de Comores télécom

 

COMMUNIQUE

 

Le Rassemblement prévu par la Coordination –Les TICs pour tous, contre les abus, les mépris et les censures de ComoresTélécom, a bel est bien eu lieu avec succès, à partir de 8H30 de ce lundi 26 août 2013 à la Place de l’Indépendance à Moroni

Plusieurs centaines de personnes en majorité des artistes, des intellectuels, des politiques et des cadres ont pris part activement à cette manifestation.

L’expression était spontanée. MM Aboubacar Said Salim, Idriss Mohamed, Djaffar Elmacelie, Aït Mohamed Djalim, Hamidou Mhoma, Said Mzé Dafiné, Mohamed Said Mchangama, le député Fatahou Said, ont pu instruire le public sur les faits relatifs aux mépris et aux abus de ComoresTélécom ; les méfaits découlant de cette situation ; le caractère désuet des services de Comorestélécom et la cherté de ses produits.

La revendication principale était le  rétablissement des VoIP et l’amélioration de tous les services de ComoresTélécom à un prix raisonnable.

La coordination a noté avec stupéfaction, la mise en état de siège de la ville de Moroni par des militaires en tenue de combat, pour juste empêcher les manifestants d’aller faire le sit-in initialement prévu devant le siège de ComoresTélécom. Ce qui dénote la responsabilité de l’Etat, qui se pose par cette démarche, comme cautionnaire des abus et du mépris de ComoresTélécom contre le peuple, au lieu de  ramener  cette Société d’Etat à la raison.

La Coordination est toutefois satisfaite par ce début de mobilisation citoyenne qui promet si besoin est, une suite de la lutte pour que ComoresTélécom et les autres services publics, puissent respecter les clients, sans lesquels ces sociétés ne pourraient exister.

La Coordination a tenu sa promesse de manifester pacifiquement, en attendant la  réalisation de l’engagement de la Ministre en Charge des Télécommunication de corriger les mesures illégales de ComoresTélécom. Elle attend également la décision  de l’ANRTIC, qui sera rendue le 27 août prochain, suite à la plainte  déposée au sein de cette institution le 6 août dernier.

 La Coordination, évaluera alors la situation et décidera de la conduite à suivre.

La Coordination-Les TICs pour Tous, continue les contacts avec les organisations et les personnalités pour la suite du mouvement.

Fait à Moroni le 26 Août 2013

 

Pour la Coordination Les TICs pour Tous

Print Friendly, PDF & Email