Comores Business Awards

CBA

C’est au palais du peuple que s’est tenue le jeudi 30 avril 2015 à Moroni, la deuxième édition de « Comores Business Awards », un concours visant à récompenser les entreprises et ou entrepreneurs qui se distinguent par le travail accompli au cours de l’année.

Organisé par l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA) pour la deuxième fois, le concours avait comme jury des membres du mouvement des entreprises comoriennes (MODEC), l’Université des Comores,  l’agence nationale pour la promotion des investissements (ANPI), la Presse et le président de la Fédération Comorienne des Consommateurs (FCC) comme président du jury.

7 prix au total faisaient l’objet de ce concours; le prix du projet de l’année, le prix triomphe, le prix de l’innovation du marché de l’année, le prix de l’entrepreneur féminin de l’année, le prix de la meilleure reprise d’entreprise, le prix pionnier et enfin le prix de l’entrepreneur de l’année. Un huitième prix a été décerné à Salim Ali Amir pour l’honorer de sa brillante carrière musicale qui est à la fois un exemple et une inspiration aux artistes comoriens.

Le prix du meilleur projet est attribué à Ibouroi Abdallah Mouhaza de l’entreprise Recyclart, le prix triomphe est remporté par Famida Djalim de Secret Beauté, le prix innovation est attribué à Amine Hamawi, directeur de la Banque fédérale de commerce (BFC), le prix de l’entrepreneur féminin de l’année a quant à lui été remporte par Madame Binty Mohamed de la société Al-Amana Assurance, le prix de la meilleure reprise d’entreprise est décerné à Ben Karroo de l’hôtel Ritaj, le prix pionnier a été décerné au Docteur Ada Mansour, et enfin le prix de l’entrepreneur de l’année est remporté par madame Laila Said Hassane, Directrice Exécutive de la Meck-Moroni.

La cérémonie s’était tenue en présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le vice président Mamadou ou aussi le Ministre de l’intérieur Houmed Msaidie parmi d’autres.

Ce genre de concours et cérémonie est indispensable pour entrainer les différentes entreprises de notre pays dans cette culture de compétition de développement, mais aussi afin de féliciter et encourager ceux qui excellent dans leurs exercices, afin de servir de model ou source d’inspiration aux autres entrepreneurs, a souligné Said Abdallah Mchangama président de la (FCC) en sa qualité de président du jury, tout en encourageant et saluant l’UCCIA pour une telle initiative.

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email