Conférence de sensibilisation du cercle d’Itsandra yadju dans le village de Wella

Fédération comorienne des consommateurs
Dzahani II -11 -012-Mai/CER /SG/N°4

Le cercle d’Itsandra yadju poursuit ses réunions de sensibilisation de la population sur le combat que mène la Fédération Comorienne des Consommateurs, pour des prix justes, des produits de qualité et répondant aux standards de sécurité pour le consommateur comorien.

Le 11 mai 2012, la conférence était organisée à Wella dans le Itsandra yadju, une semaine après la première réunion à Dimadju. Le public était nombreux et varié. Il y avait des personnalités du village et de la région, comme le chef du village de Wella, celui de Dimadju, l’adjoint au maire de Wella et une grande partie de la notabilité. Les membres de ce cercle ont su sensibilisé des enseignants, des cadres de la région, des jeunes et des femmes qui ont répondu à l’invitation. Le bureau exécutif du cercle d’Itsandra Yadju était là ainsi qu’une bonne majorité de ses membres. La sécurité était assurée par la police municipale de cette localité.

La réunion a commencé à 16h au foyer. L’animation était assurée par Abdou Bacar, un jeune membre du cercle. Après le fatha, quelques versets du Saint-Coran ont été lus par Usthadhi Hamid Zoubeir. Ensuite Monsieur Omar Youssouf, coordinateur du cercle, a présenté la FCC, son discours était axé sur l’historique et les objectifs de la Fédération Comorienne des Consommateurs dont le premier est l’information des citoyens sur l’importance d’une meilleure connaissance de leurs droits. Il a aussi parlé des activités réalisées par la FCC et celles qui sont en cours comme la question de l’énergie et la vie chère.


Les questions du public tournaient autour du système éducatif (surveillance scolaire), de la vie chère (hausse des prix), de l’énergie (défaillance de la Ma-Mwé), de la justice (la difficulté du citoyen d’accéder à la justice, trop long, trop compliqué et trop chère) et des problèmes de transport aérien (enclavement des îles a cause du désengagement de certaines compagnies de transport aériens, peu ou pas de liaison entre les îles). La secrétaire générale et les autres membres du cercle se sont appliqués à répondre à toutes les questions du public.
La conférence s’est terminée par un mot de remerciement du chef du village de Wella et la fatha a clôturé la réunion à 17H 47.
La secrétaire générale
Ramlat Matoire

 

Print Friendly, PDF & Email