Des membres de la FCC formés sur la Méthodologie d’enquête et de sondage. ​

article-2La FCC a organisé du 07 au 10 novembre, en collaboration avec le projet ABGE/RCIP4, la formation sur la méthodologie d’enquête et de sondage à l’Hôtel Retaj. Cette formation avait comme objectif principal de former les membres de la FCC sur les différentes méthodologies d’enquête et de sondage afin d’optimiser la collecte des données pour mettre en place une base de données statistiques fiable et accessible à  la population.

Les participants de cette formation sont issus des différentes antennes régionales de la FCC et des participants venant d’Anjouan et de Moheli. La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution du Président de la FCC, Saïd Mchangama qui a fait un bref rappel sur les objectifs et missions de la FCC ainsi que les défis qu’elle doit relever avec l’aide de ses membres à travers cette formation. Il a beaucoup insisté sur l’importance des données statistiques qui se présentent comme un outil efficace pour le développement d’un pays, que ce soit dans le domaine de l’éducation, de la santé, de la construction de routes…

Plus de 20 participants, membres de la FCC dont des enseignants et étudiants, ont pris part à cette formation qui a durée 4 jours.

Amed DJOUMOI, Directeur général de l’institut national des statistiques et des études économiques et démographiques (INSEED) était le formateur durant ces quatre jours, de part son expérience dans le domaine des statistiques et en tant qu’expert national répertorié dans la base des données de la FCC. Les participants ont appris, lors de cette formation, les différentes notions et concepts clés des statistiques et la méthodologie d’enquête. Le formateur a beaucoup insisté sur l’importance des statistiques pour le développement d’un pays surtout quand il s’agit de prendre les bonnes décisions. Avant de distinguer le sondage d’un recensement, il a rappelé qu’on peut se servir des données statistiques pour construire ou détruire un pays. Il a illustré  avec des cas pratiques sur ce qu’on peut faire avec un sondage pour savoir les opinions des uns et des autres avant de prendre les décisions.

La cérémonie de clôture a été marquée par l’allocution du Président de la FCC, Said Mchangama, qui a encore une fois rappelé que cette formation entre dans le cadre de la politique générale de la FCC. Il a ensuite souligné qu’à l’issu de cette formation, les participants doivent  capables de réaliser des enquêtes et des sondages dans leurs régions, villes ou villages.

Des attestions ont été délivrées aux participants en guise de reconnaissance                                                              article-1

Par Nadhoim Dine Hadji Saadi
Responsable Bonne Gouvernance FCC  

Print Friendly, PDF & Email