IMPLANTATION DES CERCLES DE LA FCC

La fédération Comorienne des Consommateurs est une organisation qui se veut au plus près du citoyen. Nous sommes tous des consommateurs, de Fumbudzivuni à Dzahadju, de Jimlime à Moya, de Miringoni à Itsamiya, le combat de la FCC ne peut pas se cantonner à Moroni ou dans les médias. Il est nécessaire d’avoir des membres FCC dans chaque localité pour relayer les informations, les actions, pour mener des enquêtes au niveau local,……

Sur la feuille de route du bureau exécutif de la FCC, il est prévu de créer une trentaine de cercles FCC en 6 mois. Il faut  au moins 5 membres actifs (ayant pris leurs cartes d’adhésion et à jour des cotisations) pour créer un cercle FCC.

D’ors et déjà deux cercles créés. Le 1er cercle a été inauguré à Ntsaweni (Mbude)  le 20 novembre 2011 en présence  de membres du bureau exécutif de la FCC et de responsables de commissions. En tout 26 personnes de Ntsaweni et d’autres localités du Mbude ont participé à cette  réunion constitutive du cercle, très riche à bien des égards. D’une part,  la grande diversité des participants (des jeunes, des étudiants, des femmes, des cadres locaux, responsable religieux,…..) dont la plupart étaient déjà membres et d’autres aspirant à le devenir, et d’autre part  la richesse du débat (des questions sur la vie quotidienne dans leur localité, leur région).

La deuxième localité à créer son cercle fut Shuwani, le 27 novembre 2011 toujours en présence de membres du bureau et responsables de commissions. 36 participants, une grande diversité (hommes, femmes, jeunes…) et là aussi un débat très riche avec des questions touchant les préoccupations locales.

Le plan d’implantation des cercles FCC va continuer. Sont déjà programmés, les cercles de Shindini, de Dzahani 2, de Vuvuni, de Shezani et d’Uziwani.

Ces premières réunions locales ont été très bénéfiques pour nos jeunes militants. De telles rencontres permettent de consolider le discours, d’affiner le message et surtout d’élargir le champ des préoccupations des consommateurs. Entendre des questions sur la nutrition (la mal bouffe !) à la campagne interpelle forcement. Un client Mamwe de Ntsaweni qui décortique sa facture d’électricité, cela étonne, renforce aussi l’idée que l’énergie est un axe prioritaire….

Consommateurs, nous le sommes tous, alors battons nous pour que nos droits soient respectés.

 
Print Friendly, PDF & Email