INTERNET : séminaire sur l’IPv6 au CNDRS

 

Le campus numérique francophone domicilié au CNDRS à Moroni a organisé un séminaire qui a été suivi avec beaucoup d’attention par des représentants d’organisations professionnelles et associatives. La qualité des exposés de M. Karim Attoumani Mohamed, Chef du Département Etudes et Projets à l’ANRTIC (Autorité Nationale de Régulation des TIC) et Mme Charafate Mohamed, responsable des services informatiques de l’EXIM BANK, a nourri des interventions riches de propositions pour organiser la transition vers l’IPv6, et sur les opportunités concrètes qu’elle peut ouvrir pour notre pays notamment pour l’émergence d’entreprises privées capables d’employer les nombreux ingénieurs et informaticiens comoriens.

La FCC était représentée par Mounir Ahamada, ingénieur Telecom et coordinateur du cercle FCC de Ntsaweni et moi.

Sur les enjeux de l’IPv6 visiter les liens ci dessous

http://fr.allafrica.com/stories/201110251071.html

http://g6.asso.fr/wiki/images/d/d3/20090211-IPv6-TFF-EESTEL-TErnst.pdf

Said Mchangama

Extraits de l’invitation envoyée par M. Naoildine Houmadi, directeur du campus Numérique, organisateur du séminaire et hôte d’un très bon buffet !

L’objectif de la conférence

1. Présenter l’état actuel de disponibilité des ressources IP au niveau mondial

2. Sensibiliser les parties prenantes au niveau national (gouvernement, opérateurs, régulateur, société civil) sur les enjeux et la nécessité du passage à l’IPv6

3. Présenter les différentes approches nécessaires pour réussir la transition de l’IPv4 à IPv6

 Les résultats escomptés

1. Présenter un aperçu des bases de la technologie IPv4 et les limites qui ont conduit à la création de l’IPv6 et les usages possibles de l’IPv6

2. Identifier les cadres politique et réglementaireainsi que le cadre technologique des stratégies d’émigration sur IPv6

3. Contribuer à la création d’une Task Force IPv6 aux Comores


Print Friendly, PDF & Email