La campagne de la déforestation.

IMG_0233Abdou Soilihi dit : « Ce titre peut vous  paraitre  étonnant, je vais à travers quelques lignes montrer la situation environnementale de ma Région Mboudé plus particulièrement  celle d’Ivembeni et de Maoueni.

La déforestation présente une haute saison ou période de pointe. C’est  une période pendant laquelle on remarque une accentuation des activités du déboisement. Généralement,  elle est en fonction de deux événements sociaux importants à savoir le Ramadhan et les Mashuhuli. Cette année, ces deux événements sont  espacés d’un mois l’un après l’autre. Donc, toutes les familles se pressent pour ramasser le plus de stock de fagots. Par voie de conséquence, on abat des arbres si on ne trouve pas des bois morts. Des quantités énormes  de «Nkuni mbitsi» sont acheminées dans les ménages par des camions.

Donc, c’est ce que je qualifie de campagne de  la déforestation.  Si au niveau de l’État, on parle de la campagne nationale de Reboisement « un Comorien un arbre ». Dans la campagne de déforestation je tire le constat « une famille trois arbres déboisés »

La question à se poser est la suivante, la déforestation est – elle un acte symbolique ou une nécessité vitale ?

Yahaya Ibrahim répond  ceci : « Je connais bien cette forêt comme ma poche. Je m’y suis rendu plusieurs fois pour des inventaires biologiques ou des excursions touristiques.

C’est un des modèles des forêts très fragmentées des Comores et qui est menacé de disparaitre à cause de la coupe des bois, du développement des espèces exotiques envahissante.

En 2004 une mission scientifique belge qui avait mené des études scientifiques à la Grille dans le passé a été surprise de la dégradation très avancé de cette forêt d’intérêt patrimonial évident.

En 2000, j’ai participé à la rédaction de la Stratégie nationale pour la conservation de la Biodiversité aux Comores, et j’ai rédigé avec un collègue, la fiche de la forêt de la Grille.

Très récemment, j’ai établi une fiche de présentation de la Grille pour répondre avec des collègues de la région à un appel à projet pour la conservation des forêts fragmentées dans notre région.

Je voudrais partager avec vous cette fiche d’information sous format de draft tel que je décris tel que personnellement je vois la Grille pour mieux faire connaitre cette belle forêt.

Je pense qu’il ne faut pas trop sombrer dans le scepticisme pour la disparition de cette forêt. Les populations locales sont bien conscientes de l’intérêt que représente cette forêt et des dispositions seront prises pour atténuer la déforestation, me semble – t- il.

Dossier à consulterForet_la_Grille

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email