La médecine traditionnelle, les recettes de nos grands-mères.

nyadumbwe

Aujourd’hui, la médecine traditionnelle jouit d’une petite reconnaissance du monde scientifique après des siècles de rejet catégorique. La médecine moderne et la pharmacologie reconnaissent officiellement la vertu médicinale de bon nombres de plantes et reconnait l’efficacité de certains traitements traditionnels après vérification scientifique.

Pour notre pays, il n’existe pas encore de vraies études scientifiques sur nos plantes médicinales, ni sur la composition des traitements traditionnels (à part l’étude faite sur le Nyadombwe par le Docteur Said HASSANI). Et pourtant on s’en sert tous les jours pour soigner diverses maladies, soit par défaut (parce que une certaine couche de la population a du mal à accéder aux médicaments vendus dans les pharmacies), soit par choix, parce que on est convaincu que ça marche.

J’ai sélectionné ici quelques plantes et recettes que ma grand mère utilise pour nous soigner.

Contre les maux de ventre :

  • Inana mélangé avec kuzibaroi, le faire bouillir et boire plusieurs fois jusqu’à l’atténuation des douleurs
  • Zantari zamsahala,  le faire bouillir et boire plusieurs fois jusqu’à l’atténuation des douleurs

 Contre le paludisme :

  • On mélange du Zilemtuzi avec du lait de coco et on badigeonne tout le corps
  • On mélange du Zilezidu avec de l’huile de coco et on badigeonne tout le corps
  • Se coucher sur un matelas couvert de maniyabona

maniyabuna

Contre les maux de tête :

On écrase du nyadombwe et on recueille le jus pour le mélanger avec du lait de coco. A appliquer sur le cuir chevelu. Lorsqu’on est sujet à des maux de tête fréquents, porter un chapeau rembourré de nyadombwe est un moyen efficace de prévention.

nyadumbwe

Contre la constipation chez le bébé :

Faire bouillir du Marigozi avec de l’eau et donner au bébé une c.c par prise jusqu’à ce que la constipation se résorbe.

marigozi

Contre la diarrhée :

On prend cette plante (Mtsindzo utsungo) on le fait bouillir avec l’eau de pluie, on le boit plusieurs fois.

Copie de Mtsindza utsungo

Pour réparer la déformation des pieds du nourrisson :

On étale le Mmamani sur du  « wuhandza », on brûle le « wuhandza », une fois la plante bien chauffée, on le laisse tiédir quelques minutes et on masse les pieds du bébé avec.

mmamani

 

Par Thouraya ATHOUMANI

Print Friendly, PDF & Email