L’AFCP (Association des Femmes Comoriennes de la Presse) a pris son envol

AFCP couvertureUn séminaire de formation pour les membres est la très exemplaire première manifestation publique de l association des femmes comoriennes de la presse AFCP qui s est déroulée pendant une semaine dans les locaux de la Direction générale de la sécurité civile, l’ex COSEP. L’UNESCO a accordé le financement. 2 grands noms du journalisme comorien MM Ahmed Ali Amir et Mohamed Hassan ont assuré la formation destinée à armer les participants à la couverture des élections. Mesdames ont donné une fine leçon à leurs collègues masculins en accueillant 3 collègues mâles. 20 participants sont venus des 3 îles sous administration de l’Union. Mme Saminya Bounou, la présidente, qui a fondé l’AFCP avec Abouhariat Said Abdallah et Faiza Soule il y a 2 ans, a annoncé dans son discours de clôture précédant la remise des attestations, l’élection d’un nouveau bureau à l’issue de l’assemblée générale qui a lieu ce matin. Lire ci-dessous le discours.

Discours de Mme Saminya Bounou
« Messieurs, Dames,
Honorable assistance,

Nous voici au terme de notre session de formation après une semaine de travail assidu au cours de laquelle nous avons abordé ensemble plusieurs aspects du journalisme, le métier que nous avons choisi et que nous faisons tous les jours.

Si, comme je viens de le dire, nous avons abordé plusieurs aspects, il va de soi que le thème principal qui a fait l’objet de notre session est le journalisme d’investigation.

Je me laisse espérer que les enseignements reçus, les nombreux échanges qui ont été faits entre formateurs et apprenants, durant cette session, auront permis à chacun et à chacune de nous d’améliorer la qualité de son travail quotidien.

Messieurs, Dames, Honorables invités,

L’Association des femmes comoriennes de la presse, se félicite d’avoir réussi cette action et saisit cette l’occasion pour exprimer sa gratitude à l’endroit des acteurs dont le concours a permis de concrétiser ce projet.

Je vous ferai économie de temps en évitant de dresser une liste de ces acteurs. Qu’il me soit permis, toutefois, de souligner l’appui précieux de M. Aboubacar Boina, et à travers lui, celui de l’UNESCO ainsi que le soutien moral du président de la fédération comorienne des consommateurs, M. Mchangama, dont la disponibilité, l’écoute et les conseils très avisés ont permis à notre jeune association de s’affirmer, de s’affermir et d’aller de l’avant dans le tissu associatif comorien.

Honorable assistance,

le thème principal de cette formation, le journalisme d’investigation, le cœur de notre action, doit être aussi au cœur de chacun d’entre nous. Car, comme il a été dit lors d’une séance tenue devant les apprenants, l’investigation journalistique, dans notre entendement, en tout cas, ne se limite pas à traquer et à dénoncer les détournements des deniers publics, devenus monnaie courante et restés impunis dans notre pays, ou à rechercher et dénoncer une propension bien certaine à la corruption, cette véritable gangrène qui ronge notre société.

L’investigation, pour nous, c’est aussi notre volonté d’impulser toutes les actions allant dans le sens du développement de notre pays, de l’amélioration de la qualité de vie de nos concitoyens, du bien-être de chacun des habitants des Comores.

Messieurs et Mesdames les apprenants, chers confrères et chers consœurs, une semaine de formation, c’est long, certes, mais la cause qui a nous réunis ici pendant tout ce temps ne devait valoir moins de temps. Je vous rends hommage pour votre patience, votre assiduité, quand bien même, notre métier étant celui du sans-repos.

Nous estimons que chacun de nous a mis du sien pour la réussite de cette session. Nous devons tous nous en féliciter.

Messieurs les formateurs, laissez-moi vous dire mon admiration pour la pertinence de vos enseignements, ma gratitude à votre soutien à l’AFCP et surtout la patience dont vous avez su faire preuve, une semaine durant, abandonnant vos nombreuses obligations quotidiennes pour consacrer tout votre temps à l’AFCP. Merci encore pour votre disponibilité. »

963_10153797770144935_1969888229736566430_n 922901_10153797769669935_7782397947076498985_n 1545748_10153797769904935_437678453443436876_n 10565186_10153797770444935_5390862668062109731_n 12360286_10153797770469935_4032591422481136226_n 12369025_10153797770119935_7047133444544538386_n 12369220_10153797769949935_7253020451310434829_n 12373217_10153797769889935_5292451330790386062_n 12376108_10153797769594935_7185084208837145665_n

Par Said Mchangama

Print Friendly, PDF & Email