Les bactéries résistantes aux antibiotiques existent aux Comores

2016-03-10 13.16.52Le Docteur Mmadi Ibrahima

« Oui  les bactérie résistantes  aux antibiotiques existent aux Comores »

Dans un entretien avec Hayatte Abdou et Abdou Moustoifa de la cellule communication de la FCC, Le Président du Conseil de l’Ordre des Médecins Gynécologue Mmadi Ibrahima, confirme que « les bactéries résistantes aux antibiotiques » sont bien présentes aux Comores. Il parle des risques de cette résistance et de la surveillance à exercer pour les femmes enceintes ainsi que les précautions à prendre face aux aliments industriels.

1-   Qu’est ce que les antibiotiques ?

Les antibiotiques sont des médicaments conçus pour tuer ou arrêter la croissance des bactéries. Les antibiotiques sont l’une des grandes révolutions de la médecine.

Ce sont des traitements pour les infections bactériennes et non virales. Ils nous évitent pas mal d’endémies.

2-   Avez-vous constaté ou pensez-vous qu’il ya des patients infectés par des bactéries résistantes ?

Oui. C’est un vrai problème aujourd’hui. Les bactéries résistantes sont bien présentes dans notre pays. Au laboratoire d’El-maarouf, grâce à un antibiogramme on arrive à les identifiér. Exemple on  a trouvé une espèce d’Escherichia Coli resistante.

En 2013 nous avions organisé un atelier avec un professeur de réputation mondiale  pour nous informer sur le sujet.

3-   Quelles sont les maladies pour les quelles les résistances aux antibiotiques doivent faire une attention particulière ?

La tuberculose multi résistante. Les infections nosocomiales, la typhoïde, la lèpre sur une partie d’Anjouan. Toutes ces maladies nécessitent une surveillance attentive.

4-   Y-a-t-il des antibiotiques interdites aux femmes enceintes ?

Oui. Les sulfamides  et  les quinolones. Si une femme enceinte prend ces antibiotiques l’enfant risque de naître avec une mal formation. Il faut aussi ajouter :

les cyclines, par exemple la doxycycline
les aminosides, par exemple la  gentamycine
les phenicolés, par exemple le chloremphenicol

5-   Quels conseils donneriez-vous aux femmes enceintes par rapport à leurs régimes alimentaires et le risque lié à la présence d’antibiotiques dans l’alimentation ?

Le conseil est d’éviter les aliments d’origine industriels, à l’exemple des aliments qui sont dans les boites de conserves. Éviter aussi les produits carnés importés, comme la viande, le poulet ainsi que le lait car beaucoup contiennent des résidus d’antibiotiques. Je leur dirai d’augmenter leurs consommations de fruits et légumes et surtout les produits locaux et bios.

J’ajouterai mes recommandations entant que Président du Conseil de l’Ordre des Médecins. Les médecins et les autorités compétentes  ne sont pas encore conscients du problème que posent les bactéries résistantes aux antibiotiques. Il nous faut des laboratoires pour surveiller ces bactéries résistantes. Une formation pour l’utilisation raisonnable des antibiotiques et  sur les indicateurs de prescriptions. Cette utilisation sauvage d’antibiotiques entraîne des conséquences graves dont on ne se rend pas encore compte.

Le monde entier s’est concentré aujourd’hui sur ce problème qui est les bactéries résistantes aux antibiotiques, sauf nous. Ni le ministère de la santé ni les médecins, personne ne réagit.

 

Par Hayatte ABDOU

Chargée de Communication

Fédération Comorienne des Consommateurs(FCC)

 

Print Friendly, PDF & Email