Maman Bébé par Madame Abdallah Ben Ali Soihiha

DSCN7614Témoignage de Madame Abdallah Ben Ali Soihiha.

J’ai connu madame Sabouanta Abdallah en 1992 ; depuis, elle est restée pour moi, ma famille et mes proches, notre couturière privée aussi bien aux Comores qu’à l’extérieur. Tout ce qu’elle avait cousu pour moi personnellement attirait d’autres clientes vers elle, parce qu’elle était exceptionnelle, d’ailleurs elle l’est.

  • Je me souviens qu’en 1994 elle avait battu le record quand à son domaine de couturière. Il y’avait un grand mariage et elle avait cousu ma tenue vestimentaire pour les festivités. Tellement j’étais contente de la façon dont elle a cousu ma robe, et je l’ai fait montrer aux amies qui n’avaient pas encore envoyer les leurs chez des couturières. Plus d’une dizaine de mes amies sont parties voir maman Bébé et étaient satisfaites aussi à 100%.
  • Sa façon de fonctionner et son dévouement à son travail ont amené maman Bébé vers de nouvelles horizons, je veux dire que des agences du Système des Nations Unis(Unicef , OMS) ont choisit madame Sabouanta étant leur meilleure couturière (Housses, Rideaux, Nappes, etc.) et même a été devenue la couturière privée de l’Ex-Représentante de l’Unicef aux Comores, Madame Suzanne Ngougui

Madame Sabouanta non seulement qu’elle fait son travail, mais elle a un comportement que ce n’est pas n’importe qui offre au premier contact se sourire. Elle a un accueil exceptionnel, elle est spontanée et ponctuelle, elle a du respect envers ses clients, le travail est sûr et bien fait. Le client sort satisfait et toujours aperçu quand c’est Sabouanta qui l’habille.

Moi personnellement, je n’arrêterai pas de traiter avec Sabouanta tant que mes pieds tiennent encore sur terre. J’acclame le mérite à Cette femme – j’applaudis son courage et je remercie sa famille.

Vive les couturières de notre pays, vive madame Sabouanta, et je lui dis, allez-y madame vers l’avant.

DSCN7631 DSCN7628 DSCN7607

Print Friendly, PDF & Email