Prélèvement sur salaires des fonctionnaires sans aucune notification.

Building, Ministère des Finances à Moroni

C’est avec impatience que j’attendais le versement de mon salaire, habituée depuis novembre à le percevoir tous les mois. C’est avec plaisir que je prenais à planifier la répartition de l’utilisation de cette somme, dont le paiement de mes dettes. C’est bon, la nouvelle est tombée : se rendre à la SNPCF, pour retirer mon gain. Mais surprise, la somme perçue n’est pas celle que j’attendais. Perplexe, je regarde autour de moi, je questionne : je ne suis pas la seule. Pourquoi ?

La rumeur : 10, 20 voir 30 % du salaire des fonctionnaires ont été ponctionnés pour aider les sinistrés des dernières intempéries. Confirmation obtenue auprès du TPG de Ngazidja : c’est un arrêté gouvernemental.

Pour les cadres c’est à dire les directeurs : 20 % de retenue

Les DAF, les chefs de service : 15 %

Les autres avec un bas salaire : 5 à 10 %

Pourquoi, cet arrêté n’a pas été dispatché dans les différents services afin de nous prévenir? Pourquoi agir incognito sans demander notre avis? Ce décret est-il légal sans l’autorisation de l’Assemblée ?

Il est vrai que les personnes sinistrées sont les plus vulnérables. Sans cette catastrophe, la vie était déjà de plus en plus difficile et avec ces pluies diluviennes tout le monde a été touché de prés ou de loin. Nous tous avons retroussé nos manches pour aider selon nos moyens : le personnel soignant aux alentours s’est porté volontaire; des volontaires se sont déplacés pour dégager la boue, d’autres pour distribuer des vivres, vêtements, d’autres ont hébergé des sinistrés. De nombreux partenaires privés, ONG se sont donné pour venir en aide aux personnes touchées.

Certains se sont permis de décider du niveau de prélèvement sur papier sans penser un moment si nous étions capables de participer. Nous ne pouvons pas changer les arrêtés gouvernementaux mais nous exigeons de l’information :

1. Que nous soyons prévenus

2. Le gouvernement Comorien a récolté combien au final ?

3. Le pourcentage de ponctionné sur les salaires s’est fait comment? Le gouverneur, les ministres et autres haut-gradés ont été prélevés à quel pourcentages?

4. Cette somme prélevée servira à quoi? Existe-t-il un comité de suivi pour la traçabilité de l’emploi de cette somme ?

Print Friendly, PDF & Email