Risque de fermeture du centre de dialyse d’El-Maarouf

Centre de dialyse d'El-MaaroufDepuis son ouverture le 15 juillet 2010 le centre de dialyse d’El-Maarouf est devenu le plus grand centre de dialyse dans l’océan indien par sa capacité d’accueil selon le Dr MOUNDHIROU, néphrologue et responsable du centre de dialyse. Le centre traite une vingtaine de  patients par jour de tout âge. Et 1/3 de ces patients sont des « jeviens » (comoriens vivant en France) qui viennent à El-Maarouf parce que le centre les accepte et les traite plus rapidement qu’en France.

 L’ONG égyptienne (AL CHAANBU AL MUSRI) qui a financé la construction et l’équipement de ce centre continue d’assurer son fonctionnement – la totalité des coûts des traitements excepté les salaires du personnel- l’Etat comorien qui devait prendre en charge le fonctionnement après un an n’a jamais fait de contribution .

Toutefois, l’ONG égyptienne a prolongé sa prise en charge de deux années de suite mais la crise égyptienne actuelle va peut être précipitée la fermeture de ce centre. Les médecins comorien s’inquiètent et multiplient la sensibilisation des autorités comoriennes du risque de fermeture.  Le DR MOUNDHIROU, néphrologue et responsable du centre à expliqué a la FCC que la crise économique égyptienne a pour conséquence la diminution des contributions des donateurs et notre  gouvernement ne semble pas s’intéresser beaucoup au sort des malades au cas où l’ONG égyptienne ne pourra plus assurer le fonctionnement du centre. Tous le monde sait que le centre sauve des vies surtout des jeunes qui peuvent être  guéri. Que vont devenir tous ces patients une fois que le centre sera fermé ?

Photo0081 (1)

Centre de dialyse d'El-Maarouf

Propos recueillit  par Saif ALI et Faissoil MOHAMED

Print Friendly, PDF & Email