Sénégal, le coût des études devient prohibitif à l’UCAD!

Message du doctorant ALI MOISSI M’MADI dans le forum de la FCC : https://groups.google.com/forum/#!forum/consommateurkm

MAY DAY    MAY DAY   MAY DAY

Il est temps que les dirigeants comoriens interviennent. Un décret a été signé par les dirigeants sénégalais portant a la hausse des inscriptions de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar  dans l’ensemble des étudiants (étrangers et nationaux) à partir de cette année 2013-2014. Mais comme disait les comoriens « MDROU KOUWA OPVWA MWA WAWO ». On dirait que ce  décret est venu « nous chasser de l’université ».

Pour les comoriens :

1ere Année 200 000fcfa contre 150 000fcfa avant

2eme Année 250 000fcfa contre 150 000fcfa avant

3eme Année 300 000fcfa contre 150 000fcfa avant

4eme Année 400 000fcfa contre 150 000fcfa avant

5eme Année 500 000fcfa contre 150 000fcfa avant

A partir de 6eme Année  médecine  1 000 000fcfa + les frais du laboratoire d’accueil contre 150 000fcfa + les frais du laboratoire d’accueil

L’école doctorale des autres facultés : 1 000 000fcfa x3 ans de thèse + les frais du laboratoire d’accueil contre 300 000fcfa (150 000fcfa de l’école doctorale et 150 000fcfa de la scolarité) + les frais du laboratoire d’accueil

NB : les frais des laboratoires d’accueil dépendent d’un laboratoire à l’autre.

        1euro = 655,6fcfa=490francs comorien

Une commission est mise en place après une réunion tenue le 1er Novembre 2013 ; mais cette dernière n’a pas pu rencontrer le conseiller de l’ambassade de l’union des Comores au Sénégal (rappelons qu’en l’absence de l’ambassadeur, le conseiller occupe l’intérim).

ALI MOISSI M’MADI

Itsandzeni Hamahamet Comores
Doctorant à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar
Ingénieur de Telecom/Transmission
Print Friendly, PDF & Email