Pour la 1 ère fois, l’état protège le consommateur.

La FCC a sonné l’alarme après avoir constaté des impuretés dans des bouteilles d’eau minérale dont la date de vente n’est pas expirée.
Pour la première fois, les autorités à travers l’Institut National de Recherche en Agriculture, Pêche et Environnement (INRAPE), ont réagi dans le sens de la protection des consommateurs, notamment les enfants, à qui on fait beaucoup consommer de l’eau minérale dans un pays où la dysenterie et la typhoïde sont endémiques.
L’initiative de la FCC, a bénéficié d’une large couverture internationale.

Lire la suite

La Mamwe refuse de communiquer à la FCC et à la presse les résultats des analyses de l’eau

La Fédération Comorienne des Consommateurs a publié la déclaration ci-dessous, suite au refus de la Société Comorienne de l’Eau de publier les résultats des analyses de l’eau. A la fin de l’article, vous pouvez cliquer sur le lien pour télécharger la déclaration en version PDF.

 

DECLARATION

La Mamwe n’a pas répondu à la lettre de la FCC demandant la publication des résultats des analyses de l’eau. Au journal Alwatwan qui demanda à la direction de cette société d’Etat la raison du refus de réagir à la lettre de la FCC, le porte-parole répondit avec toute la fierté et le dédain de celui qui ignore le droit et les bonnes pratiques régissant la chose publique « que la Mamwe n’avait pas de compte à rendre à la FCC ». (Voir Alwatwan du 24/05/2012)

Que dire devant tant de suffisance et d’incompétence ?

La Mamwe n’est pas propriétaire de l’eau, bien public, qu’elle est chargée de gérer et d’acheminer aux citoyens, clients de son service de livraison. Lire la suite