Communiqué de la CTC contre les conditions de vie misérables

Vie chère, pénurie, arrierés de salaires, promesse par le Chef de l’Etat  de courant au mois de ramadan non tenue, prix homologués des produits de 1ère nécessité non respectés, surfacturation illégale par Comores Telecom … La population n’en peut plus.

Ci-dessous le communiqué de la CTC, qui participe activement dans la coalition anti-vie misérable de la société civile.

CONFEDERATION DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS DES COMORES CTC

Les promesses de la Mamwé pour atténuer ses difficultés à fournir l’eau et l’électricité pendant le mois de ramadan ne sont pas tenues.Le respect des engagements pris, ce n’est pas le point fort de la Direction de l’Entreprise publique. C’est même devenu une règle de gouvernance dans le pays, ce qui met à mal le dialogue social. La Fédération Comorienne des Consommateurs est à bout et avec elle la CTC, car tout travailleur est naturellement consommateur. L’économie du pays ne peut plus ainsi être continuellement prise en otage et le mépris des consommateurs perdurer. La coalition des forces sociales s’impose, pour des actions communes. Continuer la lecture